Skip to main content
un marteau, des clous, placés sur un établi de travail pour un charpentier

Comment organiser atelier/garage

Comment organiser atelier avec DIY. L’une des meilleures choses pour une personne ordonnée et créative est d’avoir tout à portée de main et bien rangé à l’intérieur du garage ou de l’atelier. On sait que ceux qui sont créatifs ont tendance à être à l’aise dans leur propre ordre, mais ont une aide structurelle.

Non seulement cela améliorera vos créations, mais cela vous fera gagner du temps, afin que vous puissiez vous concentrer uniquement sur ce que vous aimez le plus – votre passe-temps. Dans cet article vous apprendrez comment aménager au mieux votre atelier et nous vous donnerons également quelques conseils sur la sécurité et la qualité du travail, mais maintenant commençons par les bases.

Les espaces

Même si cet aspect est souvent négligé, pour avoir un bon atelier complet avec tout, il faut partir des espaces disponibles. Un petit atelier, disons un 4×4, ne peut certainement pas avoir les mêmes établis et les mêmes caractéristiques qu’un grand garage ou sous-sol utilisé comme atelier.

Ce que nous pouvons vous conseiller, c’est de prendre les mesures d’un côté à l’autre, de marquer l’emplacement des portes et des fenêtres, des prises et des interrupteurs et ensuite seulement de rechercher le produit qui vous convient le mieux.

Nous vous conseillons de choisir votre établi en fonction de l’espace libre, celui que vous n’utilisez généralement pas, afin de ne pas encombrer les espaces avec vos créations, avec des douilles ou avec des outils et matériaux de construction. Si vous avez un côté d’au moins 5 ou 6 mètres, vous pouvez facilement prendre un établi plus grand, mais si les espaces sont plus petits, un établi plus petit convient également, peut-être avec un panneau où vous pouvez accrocher des outils. Le choix dépend de vous et de vos besoins.

Localisez les lumières et les prises électriques, pour organiser atelier

Après avoir pris les mesures et identifié les portes, les fenêtres et les prises, nous vous recommandons d’identifier le point le plus lumineux et le plus aéré de la pièce. Dans le bricolage, de nombreux produits chimiques sont utilisés tels que les colles, les peintures et les huiles pour n’en nommer que quelques-uns.

Avoir un endroit bien aéré avec une bonne luminosité, non seulement vous permettra d’utiliser au mieux les couleurs à votre disposition, mais aussi de ne pas rester longtemps en contact avec ces agents chimiques, qui pourraient vous endommager au long terme.

Si vous travaillez avec du bois, la sciure en suspension dans l’air pourrait endommager les voies respiratoires. Alors pour cela nous vous conseillons de mettre votre travail établi près d’une fenêtre ou à défaut de celle-ci, vous équiper d’un aspirateur à allumer pendant les travaux sera utile.

Pour les mêmes raisons, la proximité d’un point de vente vous facilitera la tâche. En cela, vous n’aurez pas besoin d’avoir des câbles au milieu des points de passage et pourrez travailler directement sur l’établi, avec tous les outils électriques dont vous aurez besoin, sans avoir à faire de compromis.

Si votre DIY implique des motos, faites attention à l’entrée

Si vous êtes passionné de motos et de moteurs, comme la plupart de nos clients, nous vous recommandons de faire attention à l’entrée.

La gratuité des outils, des pièces détachées et des établis vous facilitera la vie et organisera votre travail.

Assurez-vous qu’après l’entrée, il y a au moins 50 cm de longueur supplémentaire pour assurer la liberté de mouvement et au moins 30 cm par côté de largeur, en plus bien sûr de la longueur réelle de votre moto ou voiture. Dans ces cas, nous vous recommandons d’installer votre établi dans le coin, éventuellement du côté où vous avez le plus d’espace.

Ce faisant, vous aurez de l’espace pour vous déplacer, une issue de secours toujours accessible et un établi complet avec tout, toujours à quelques pas de l’endroit où vous travaillez.

Le poids des pièces de rechange compte pour organiser atelier

Avant d’installer un atelier, pensez aux choses les plus lourdes où vous irez travailler, par exemple les moteurs, les poutres en bois, les pièces de métal et les appareils électriques.

Lors du choix de votre table de travail, pensez comme si vous deviez utiliser chaque jour les outils les plus lourds dont vous disposez, afin de choisir celui dont la résistance à la charge est adaptée au travail que vous allez effectuer. Ne sous-estimez pas cette étape, car elle est très importante !

La sécurité avant tout

Enfin, nous aimerions que vous placiez la sécurité avant chacun de vos choix esthétiques ou liés à vos besoins. Dans un premier temps, achetez un ou deux extincteurs, à placer aux endroits clés de votre atelier, par exemple près du lieu où vous travaillez avec des outils et équipements potentiellement inflammables et un près du point de sortie. Ceci, pour toujours avoir la sortie exempte de flammes ou de dangers potentiels. En plus des extincteurs, la trousse de premiers soins ne doit pas manquer, celle qu’ils vendent pour les voitures convient également. Cependant, nous vous recommandons, si vous souhaitez le faire vous-même, de mettre de la gaze, toujours du désinfectant complet, des garrots, des pinces et des ciseaux.

Autre conseil : ayez toujours un téléphone à portée de main, afin d’appeler les secours en cas d’urgence.

N’oubliez pas les fameux EPI, ou équipements de protection individuelle, tels que les lunettes de sécurité, le masque anti-poussière et les chaussures à embout d’acier. Travailler en toute sécurité vous permettra de continuer à exercer votre passion, longtemps et sans vous faire mal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.